A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-R-S-T-V-W-Z


 

A

Abrache : Mot utilisé dans le commerce pour désigner un défaut de couleur (rayures) dans le coloris principal d’un tapis.

Achiq : Motif des Turkmène Yomoud, représentant un losange en dents de scie.

Aiguière : Cruche à eau figurant souvent dans les tapis de prière pour rappeler au fidèle de procéder aux ablutions rituelles avant de faire ses prières.

Akhal Tekke : Tribu turkmène

Ak-su : Motif turkmène, signifie « eau chaude »

Anatolien : les tapis turcs du plateau anatolien

Aniline : Teinture industrielle ou de synthèse, dérivées du benzol. Ces teintures ne résistent pas au lavage et se décolorent au soleil.

Antique « finished » : tapis neuf, mais d’aspect ancien

Arabesque : motif persan

Arbre de vie : motif

Archine : mesure de longueur persane, de 102,5  jusqu’à 112,5 cm suivant les régions. Elle est divisée en 16 nœuds.

Arez : motif constitué de bandes inclinées en dents de scie

Argali : motif en corne de moutons, symbolisant l’appartenance à la terre et aux ténèbres

Armenibaff : traduction littérale « nœud arménien ». Employé pour désigner des tapis faits par des Arméniens de la région du Chahar-Mahal.

Armure : tissage de fils de chaine et de trame d’un tapis de haute laine

Asmalik : nom turc pour « Osmolduk », cf. ce nom

Aubusson : Tapisserie et tapis peu épais, ornés de médaillons floraux réalisés dans des tons pastel et autrefois tissés en France. Les motifs de ces tapis ont été adaptés aux tapis de haute laine et sont désormais tissés en Inde et en Chine.

Ay-gul : motif de lune

 

B

 

Bafte : mot persan qui signifie « nœud »

Bande : petite bordure encadrant la bordure principale

« Barbier » bordure du : bordure constituée de bâtonnets inclinés.

Bariq : mot persan pour désigner un tapis du format de 100 x 200 cm

Béchiri : tribu turkmène

Berdelik : tapis, généralement de soie, utilisée comme tenture

Bil sculpté : haute laine qui a été coupée pour lui donner du relief

Boghscheh : d’origine turque, ce mot signifie « enveloppe » et sert à décrire un certain type de sac obtenu en pliant les quatre coins d’un tapis pour former une sorte d’enveloppe

Bordure : encadrement d’un tapis

Boteh : petit motif oriental de tapis qui ressemble à une larme

Boteh-miri : motif, originaire de l’Inde, très répandu en Orient. En Iranien, le mot signifie « fleur princière »

Boukhara : nom associé aux tapis à motif Turkmène

Brocart : Technique de tissage utilisée pour certains tapis tissés à plat et dont le principe consiste à ajouter une trame supplémentaire dans l’armure pour créer un motif

 

C

Carder : Opération destinée à préparer la laine au filage et qui consiste à démêler les fibres à l’aide de deux raquettes de bois dotées de dents métalliques et à assouplir la laine

Carton : modèle établi aux dimensions du tapis à nouer, destiné au tisserand. Dans les tapisseries, le carton est un modèle sur lequel le lissier travaille.

Cartouche : ornement destiné à recevoir une inscription

Caucasien : Qualifie les tapis noués dans la région montagneuse du Caucase, étroite bande de terre entre la mer Noire et la mer Caspienne. Ces tapis ont des couleurs vives et présentent des motifs très stylisés.

Ceyrek : terme turc qui désigne des petits tapis d’environ 80 x 140 cm

Chah Abbas : Monarque (1587-1629) de la dynastie de Séfévides. Il fut un grand promoteur des arts et du tapis.

Chaine : fil qui traverse un tapis noué main dans le sens de la longueur et sur lequel sont fixés les nœuds

Chameau : motif

Champ : parti du tapis qui se trouve à l’intérieur des bordures

Champ à dessin All-Over : champ dépourvu de médaillons centraux

Chang : motif chinois constitué d’un nœud angulaire, symbolisant la longévité.

Chekeri : motif caractéristique de tapis Mire Serabend, composé de botehde feuilles et de petites fleurs.

Chien : motif. Au moyen Orient, le chien est le gardien de la maison, éloignant non seulement les voleurs, mais aussi les maladies et les mauvais esprits.

« Chien qui court » : motif d’origine Caucasienne

Chou : motif chinois, rond, symbolisant la protection contre le mal

Chouval : format du tapis dans lequel le dessin est en largueur et qui présente au dos un kilim uni ou brodé permettant d’utiliser comme coussin.

Cicim : tissage ras de trame flottante ou l’on entrelace une trame de laine supplémentaire sur l’armure habituelle de chaine et de trame d’un tapis pour donner l’apparence de lignes continues

Cochenille : teinture rouge dérivée des corps séchés d’une espèce d’insecte

Corne de mouton : motif employé surtout par les Turkmènes

Coufique (écriture) : forme ancienne de l’écriture arabe, employé pour la calligraphie du Coran

Crabe : motif utilisé dans la bordure dans les tapis du Caucase

Crochet : Motif typique du tapis du Caucase, symbole du bonheur

Croix : Motif religieux dans les tapis d’Orient, retrouvé dans les tapis fait en Arménie

 

 

D

Dhurries : ces kilim indien très connus sont à tissage plat, et géométriques, d’ou leur prix modestes. De ce fait, ils ne sont pas classés dans la catégorie des tapis artistiques, bien que d’aucuns, très rares et anciens, aient une certaine valeur.

Djollar : Tapis utilisé par les Turkmènes comme cousin

Djoule-asb : dessin des couvertures de cheval

Doga ou Dogadchik : motif qui ressemble  à une main et qui est considéré comme un talisman

Dolabé : kilim rouge ou rose, de 3 cm de largueur environ, bordant tout le pourtour du tapis, signifie « deux bordures »

Dongous-bouroun-gul : motif Turkmène

Dozar : terme persan qui désigne les tapis mesurant 140 x 220 cm

Dragon : motif

Dynark-gul : Motif octogonal des Turkmènes Yomoud

 

E

Elem : terme turkmène qui référence aux bords des bandes tissées à plat, aux extrémités des tapis. Il désigne aussi les panneaux des extrémités des tapis. Il désigne aussi les panneaux des extrémités, sur les tapis de haute laine, qui remplacent les bandes tissées à plat plus anciennes, sur certains tapis.

Ener-Dychi : Motif des Turkmènes Yomoud, en dents de scie

Ensi : Dessin de tapis turkmènes, appelé aussi hatchlou

Envers fermé : désigne l’apparence de l’envers d’un tapis chinois

Ersari : tribu turkmène

Etoile des Mèdes ou Salomon : étoile à huit branches, dessin repris par les Musulmans sous le nom de « joyau de Mahomet ». Il symbolise la divinité.

 

F

Fei-Shou : motif chinois représentant une chauve-souris

Flotter : terme servant à décrire l’action des fils de trame ou de chaine que l’on passe au-dessus et en-dessous de deux ou plus fils de chaine ou de trame

Fong-Huang : motif chinois représentant un phénix

Fo-Shith-tsou : motif chinois représentant un chien

Frange : extrémité visible des chaines du tapis noué

 

G

Ghali : tapis de milieu, en persan

Ghalitche : petit tapis, diminutif de ghali

Ghéré : mesure de longueur persane, valeur 1/6 d’archine

Ghigh: ce kilim est utilisé pour les murs de tentes; Ces deux cotés sont identiques

Gilimcheh (petits kilims): ce sont tissés comme les kilims, mais sont minuscule et ont des buts décoratifs.

Grenade : motif symbolisant la fécondité

Grand teint : terme désignant un teinture invariable

Gul : motif en général octogonal de l’Afghanistan et du Turkestan

Gulli-gul : motif caractéristique du Turkmène

Gyjak : motif constitué de petites barres inclinées

 

H

Haftrang: expression persan pour les kilims de Senneh qui signifie sept couleurs de chaine

Hamayal : ligne en forme de « V », très visible à l’envers du tapis, mais invisible à l’endroit

Hatchli : motif de tapis, d’origine turkmène, le champ est divisé en 4 par des larges bandes

Hatchlou : croix; tapis de prière turkmène dont le champ est divisé par une croix en 4 parties et un mihrab d’un coté. Le nom exact est Ensi.

Haute laine : poil obtenu quand la laine nouée a été coupée

Haute laine taillée : haute laine coupée pour donner du relief

Hégrie : Ere des Mahométans, qui commence en l’an 622 de l’ère chrétienne

Herati : dessin floral persan très répandu. Ce nom lui vient de la ville de Hérat, ou il était très fréquemment utilisé au XIXème siècle

 

I

Insikouch :motif, signifie “jeune frère de l’oiseau”

Islimi :motif en serpentin

 

J

Jacinthe: motif symbolisant la jeunesse

Jajim ou le tchador-shab: c’est une sorte de kilim dont les rayures ont des fils de couleur  plus vifs et plus mince que Palas.

Julhir : tapis qui sont tissé d’une seule pièce ou constitués de bandes cousue ensemble. Ils servaient de couchage

Jol: c’est une sorte de kilim dont la surface est brodé. Avec ses motifs décoratifs, il est utilisé comme un selle de cheval .

Juwals et Khorjin (sacoches) et Juwals: ces kilims sont utilisés pour transporter des marchandises.

 

K

Kabyrga: motif des Turkmènes Yomoud

Kachgai: tribu vivant dans la province de Fars en Iran

Kalegui kellei :tapis de format allongé

Khalamdani: Hexagone allongé renfermant un arbre de vie

Kapsé-gul : motif de Turkmènes Yomoud, constitué d’un losange allongé en forme d’ancre stylisée

Karakalpak : tribu Turkmène

Karimkhani :ligne de zigzag

Kenaré : type de format allongé, mais étroit (p. ex 400 x 90 cm)

Khourdjine (ou Heybe) : nom persan pour désigner les poches doubles utilisées sur le dos des chameaux et des ânes

Kilim : Tapis tissé à plat en utilisant le technique consistant à rabattre les fils de trame colorés qui forment le motif pour couvrir complètement les fils de chaine.

Kilim Charkhi-BAF: c’est une sorte de kilim rustique et épais ; un seul côté peut être utilisé.

Kilims ordinaire: ce type de kilim est tissé avec du chanvre, le coton et fils de laine (sans velours)
Kilim Gunny: ce type particulier est tissé avec des morceaux de tissu multicolore.
Kilim Suzani: ce type est brodé avec des formes en relief après que le kilim ordinaire est tissé.
Kilim aiguille: ce type de kilim est accroché sur le mur et est tissé avec des fils de coton.

Kilim Barmak: nom Turkestan donné au motif du « chien qui court »

Kirghiz : tribu Turkmène

Kisilayak : tribu Turkmène, vivant à l’oasis de Pendi

Kotchak : motif des Turkmènes, représentant des cornes du bélier

Koufi : motif constitué en rosaces altérant avec des paires de crochets doubles

Kurbaghi-gul : motif

 

L

Lechek : écoinçon ; terme persan qui désigne un motif situé dans un coin de tapis

Lechek Torinj : terme persan qui désigne un tapis avec un médaillon central et quatre écoinçons

Lignes faciles : terme utilisé pour décrire des lignes diagonales obtenues en repassant le fil de trame sous le premier passage plutôt que lui faire traverser toute la largueur du tapis

Lisière : finition latérale caractéristique d’un tapis, qui se compose, en général, d’un ou de plusieurs fils de chaine noués avec les extrémités des fils de laine colorés supplémentaires

Losange: motif

Lotus, fleur de: motif de tapis chois

 

M

Mafrache : tapis utilisé comme berceau ou hamac

Main de Fatma :motif, symbolisant la protection contre le mal

Masnads: ces sont des kilims rustiques et expertement tissés qui sont utilisés en tant que décorations.
Medahil :motif, qu’on rencontre souvent comme petite bordure et qui ressemblent à des flèches stylisés

Médaillon : motif se trouvant au centre d’un tapis

Métier à rouleau : sorte de métier à tisser vertical, ou la chaine est déroulée à partir d’un rouleau horizontal au sommet du métier, tandis que le tapis fini est enroulé sur un cylindre plus petit en bas. Ceci permet le tissage d’un long tapis sur un petit métier

Mian farsh :Ensemble de tapis qui ornait autrefois la pièce principale de la maison des Iraniens de la haute société

Mihrab : Dessin caractéristique d’un tapis de prière dont le coté supérieur se termine en pointe ou en arc de cercle. Le sommet de la niche doit être tourné le Mecque lors de la prière

Minakhani :motif à fleur (marguerites) typique des Veramin

Mordant : Fixateur utilisé dans la teinture de la laine et qui permet à la teinture de bien pénétrer la laine

Mosquée : Dans le monde islamique, bâtiment consacré à la prière commune et dont le sol est souvent couvert de tapis

Motif général : grand motif qui recouvre le champ d’un tapis qui l’on peut opposer au motif répété

 

 

N

Naghshe : mot persan qui signifie motif

Namazlyk : « prière » mélange de mot persan et truc

Navar-tchador (tente-bande): un type de kilim qui est décoratif.

NDC : nombre de nœud par dm²

Nœud : unité de base d’un motif et de la structure d’un tapis de haute laine, qui consiste en un morceau de fil de laine, de soie ou de coton passé autour de deux fils de chaine. Ceci produit une touffe colorée de laine sur l’endroit du tapis

Nœud turc ou « Ghiordés » : Nœud serré sur deux fils adjacents de la chaine, chacun étant entouré par le brin de laine dont les extrémités ressortent entre eux. Ce nœud peut être plat ou incliné.

Nœud Jofti : Technique ou l’on passe le fil en sautant des trous, ce qui épaissit l’armure du tapis. L’artisan utilise quatre fils de chaine pour un nœud au lieu de deux, ce qui réduit de moitié le nombre de nœuds

Nœud persan ou « Senneh » : Nœud serré sur deux fils adjacent de la chaine, seul un des fils est entouré par le brin de laine, l’autre étant uniquement enlacé, de sorte que les deux extrémités du brin ressortent séparément :  a première entrée les deux chaines considérées, la seconde entre les deux chaines considérées, le seconde entre l’une de ces chaine et la suivante. Ce nœud et plat ou incliné.

 

O

Odchaklik : Mihrab double

Octogone :motif des tapis turkmènes et afghans

Œillet: motif utilisé souvent dans les bordures des tapis du Caucase et de la Turquie, il symbolise le Bonheur

Osmolduk :format de tapis, utilisé pour orner les flânes d’un chameau. Il est nommé asmalik en turc

Outarde : motif utilisé fréquemment par les Turkmènes, symbolisant la protection

 

P

Palas: c’est une sorte de kilim dans lequel chaque couleur est utilisé pour le tissage type RAJ et  n’a pas de piles. Palas est également le nom utilisé pour la laine des habilles de derviches.

Palmette : motif persan

Panneau : motif du tapis ou le champ est divisé en rectangles, comprenant un ou plusieurs motifs

Paon : motif typique des tapis d’Akstafa

Patine : l’éclat qui prend la haute laine d’un tapis avec le temps et l’usure

Peigner : l’opération qui consiste à préparer la laine au filage, au cours de laquelle les fibres de laine sont passées dans un peigne de bois doté de dents métalliques, ce qui aligne les fibres dans la même direction

Planche : ornement rectangulaire placé au-dessus en en-dessous du mihrab des tapis de prière, décoré

Pochti : terme persan qui désigne une petite taie de coussin ou un petit tapis de 60 x 90 cm env.

 

R

Rah Rah: Ces kilims sont principalement tissés dans la région Sirjan et sont mieux connus sous le nom de dessins khatti de kilims. Ardebil et Moghan sont des régions qui tissent le même motif, mais dans les qualités plus basses.

Rakht-e-Khab Pitch (kilims lit-packing): ce type de kilim est utilisé par les tribus nomades.

 

S

« S » : motif d’origine très ancienne ; on suppose qu’il était en relation avec l’adoration du soleil et qu’il symbolisait la lumière, la divinité, et la sagesse

Saf : tapis de prière à mihrab multiples

Sajādeh (prière kilims): ce sont tissés avec des dessins autels et sont utilisés pour la prière.
Salatchak : format de tapis, utilisé comme berceau

Salor : tribu Turkmène

Salor-gul : Octogone typique des Turkmènes Salor

Savonnerie : Tapis noué à la main en France avec une haute laine épaisse et lourde dans des tons pastel.

Saryk : tribu Turkmène

Saryk-gul : Octogone typique des Turkmènes Saryk

Scoarte : tapis roumain tissé à plat avec une structrue fendue

Seccades : terme turc qui désigne des tapis mesurant environ 100 x 200 cm

Sedjadeh : Mot arabe qui désigne un tapis mesurant 100 x 170 cm environ et qu’une seul personne peut utiliser comme tapis de prière. Désigne également des tapis de cette dimension ornés de l’arche symbolique ou mihrab, qui indique la direction de la Mecque pour priere ou la porte du Paradis

Shirazeh : petite bordure plate

Sil-I-Sultan (Zel-I-Sultan): motif persan

Sobokli: bordure qui est typique des anciens tapis de Koula et surtout de Ghiordès. Elle symbolise les sept marches du Paris

Soumak :tapis tissé sans velours

Stylisation : processus artistique par lequel un élément décoratif se transforme peu à peu à la suite d’adaptations réalisées par des tisserands à partir des modèles. Ceci aboutit en général à une simplification progressive des fromes de départ en des formes géométriques plutôt que curvilignes.

Svastika :motif d’origine chinoise, représentant symboliquement le Cœur de Bouddha. Il constitue un porte-bonheur

 

T

Talim : terme arabe utilisé au Pakistan pour désigner un carton qui peut être lu à voix haut qui indique aux artisans assis la facon dont ils doivent se prendre afin de nouer le tapis

Tapis peints : tapis décorés en peignant les couleurs sur le tapis avec des matières colorantes de synthèse

Tapis programmés : terme qualifiant les tapis chinois dont le motif a été programmé et réalisé à de nombreuses reprises dans des tailles et des couleurs différentes

Tchadour : tribu Turkmène

Tchi : motif chinois représentant un nuage

Tchoutché-gul :motif turkmène en forme de croix avec des cornes de mouton

Technique de la boucle coupée : Méthode tibétaine pour nouer des tapis. Un brin de laine est passé autour de deux fils de chhaine, puis autour d’une rangée ; Quand une rangée est terminée, on passe un couteau le long de la barre pour couper la haute laine.

Technique de chaine partagée : Technique de tissage de tapis ras ou des fils de trame de différentes couleurs se rejoignant et partagent le même fil de chaine pour ensuite s’enrouler autour de celui-ci sur eux-mêmes.

Teinture industrielle  (ou teinture synthétique ou chimique) : matière colorante farbiquées dans des usines chimiques en Europe, et par la suite, au Moyen Orient.

Teinture naturelle : teinture provenant d’une plante, d’une racine, d’une fleur, d’un fruit, d’un arbre et d’un insecte

Teinture traditionnels (ou végétale ) : teintures réalisées et utilisées autrefois par des tisserands et qui provenaient des plantes, comme l’indigo ou la garance, mais aussi des mélanges de différents éléments comme les coquilles de noix de la limaille

Tékké :tribu turkmène

Tékké-gul:octogone typique des Turkmène Tékké

Tissage à plat : décirt la technique utilisé sur tous les kilim qui ne nécessitent pas de haute laine nouée et qui prend les kilim, les tapis de Soumak et Djadjim

Trame : fil que le tisserand fait passer transversalement entre les fils de chaine

Tulipe : motif, utilisé surtout dans les tapis turcs, ou elle est très stylisé

Turkbaff : nom donné à des tapis de Machad, exécutes avec le nœud turc. Tradition littérale « nœud turc »

Turkmène : Qualifie un tapis de la région du Turkestan. Les motifs sont des « gul » répétés propres à chaque tribu

 

V

Vagireh : mot persan qui renvoie à un genre particulier de petits tapis noués en général en Iran

Vagues de la mer : motif chinois

Velours : partie formée de deux ou plusieurs brins de laine coupés à la surface du tapis

Verre à vin ou Gobelet : motif de la bordure utilisée surtout au Caucase, représentant un verre stylisé avec une feuille

Vieillir un tapis : Opération qui consiste à applique un produit chimique pour en atténuer les couleurs et lui donner un aspect similaire aux anciens tapis

 

W

Wolkenband-bechir : nom allemande pour les Béchir décorés de banderoles de nuages

Wurma : motif utilisé au Caucase, représentant des cornes de bélier

 

Y

Yastik : mot turc qui signifie « coussin » , petit tapis tissé en général avec une haute laine nouée et qui mesure environ 46 x 60 cm

Yomoud : tribu Turkmène

Yün Tsai T’ou : motif chinois

 

Z

« Z » : motif symbolisant la lumière

Zigzag : motif fréquent au Caucase ou en Anatolie, symbolisant l’eau ou l’éternité

Zilu: il s’agit d’une sorte de kilim tissé avec des fils de coton, ayant un dessin simple en parfaite harmonie avec la vie rurale. Il a une chaîne de coton et une trame.